Coalition PLUS membre du CCS6 de l’ANRS

1249

Le TRT-5 a validé la candidature d’Emilie Henry, chargée de programme recherche de la Coalition PLUS pour représenter les personnes vivant avec le VIH/sida et/ou vulnérables à l’épidémie et la société civile au comité scientifique « pays en développement » de l’ANRS (agence nationale de recherche sur le VIH/sida et les hépatites en France).

En 2008, les recherches menées dans les pays en développement représentaient un peu plus de 25 % des dépenses de l’Agence. Le comité scientifique sectoriel n°6 est chargé de l’évaluation des projets soumis aux appels d’offres de l’agence.

Les principaux enjeux reposent sur une plus grande implication des représentants des personnes vivant avec le VIH/sida et de la société civile du Sud dans les travaux de l’ANRS et sur la représentation active de la société civile (Nord et Sud) dans l’AC12 (Action Coordonnée n°12) dont l’objectif est de mettre en réseau les chercheurs pour réfléchir sur les thématiques de recherche et conduire à la soumission de projets dans le cadre des appels d’offres de l’agence.

Le TRT-5 (Traitements et Recherche Thérapeutique 5) est une coalition de huit associations françaises impliquées sur les enjeux thérapeutiques et de recherche. Créé en 1992, ses objectifs sont de faire valoir les besoins et de défendre les intérêts et les droits des personnes vivant avec le VIH auprès de tous les acteurs de la recherche et de la prise en charge médicale, et de participer à la diffusion, auprès des personnes concernées, d’une information précise et actualisée sur les traitements et la recherche thérapeutique. Le TRT-5 est aujourd’hui le principal interlocuteur associatif de l’ANRS, à travers sa présence et son implication dans nombre de ses instances.

En 2008, les recherches menées dans les pays en développement représentaient un peu plus de 25 % des dépenses de l’Agence. Le comité scientifique sectoriel n°6 est chargé de l’évaluation des projets soumis aux appels d’offres de l’agence.

Les principaux enjeux reposent sur une plus grande implication des représentants des personnes vivant avec le VIH/sida et de la société civile du Sud dans les travaux de l’ANRS et sur la représentation active de la société civile (Nord et Sud) dans l’AC12 (Action Coordonnée n°12) dont l’objectif est de mettre en réseau les chercheurs pour réfléchir sur les thématiques de recherche et conduire à la soumission de projets dans le cadre des appels d’offres de l’agence.

Le TRT-5 (Traitements et Recherche Thérapeutique 5) est une coalition de huit associations françaises impliquées sur les enjeux thérapeutiques et de recherche. Créé en 1992, ses objectifs sont de faire valoir les besoins et de défendre les intérêts et les droits des personnes vivant avec le VIH auprès de tous les acteurs de la recherche et de la prise en charge médicale, et de participer à la diffusion, auprès des personnes concernées, d’une information précise et actualisée sur les traitements et la recherche thérapeutique. Le TRT-5 est aujourd’hui le principal interlocuteur associatif de l’ANRS, à travers sa présence et son implication dans nombre de ses instances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.