Emploi – Coalition PLUS recrute son/sa chargé.e de plaidoyer au Mali

529

 

Retrouvez le descriptif de l’offre d’emploi en cliquant sur ce lien.

Descriptif du poste

Mise en oeuvre du plaidoyer de Coalition PLUS décentralisé au Mali, visant des objectifs nationaux et internationaux.

Le/la chargé.e de plaidoyer  a pour mission de mettre en œuvre le plan d’action de plaidoyer de Coalition PLUS dans le pays ayant pour objectif d’améliorer la réponse à VIH/sida en œuvrant aux niveaux national et international. Il contribue au développement et à la professionnalisation du plaidoyer dans la structure et joue un rôle central dans l’exécution des activités de plaidoyer auprès de tous les acteurs ayant une influence sur la prise en charge dans le pays et à l’international, en tant que membre de l’équipe de la Coalition PLUS.

Il assure la co-élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du Programme Plaidoyer de Coalition PLUS décentralisé au Mali.

 

Procédure de candidature

Les candidats enverront à aphaeton@coalitionplus.org :
1. Un curriculum vitae
2. Une lettre de motivation (précisant les dates de disponibilités pour la prise de poste et si celle-ci nécessiterait un déménagement à Bamako)
3. Une fiche de candidature : tableau sous format word à remplir et à télécharger ici :
http://www.coalitionplus.org/wordpress/wp-content/uploads/2017/10/Fiche-candidature-Plaidoyer-Coalition-PLUS.docx

Seuls les dossiers complets seront examinés et seuls les candidats retenus pour un entretien seront contactés.

La date limite d’envoi des dossiers de candidature est 24/11/2017.
Seront ensuite proposés aux candidats retenus : un test écrit à distance et un entretien.

ATTENTION : Il s’agit ici d’un recrutement pour un contrat de droit malien ; or, la loi malienne limite considérablement les possibilités d’embauche de non-maliens pour ce type de poste en association. Dès lors, les candidatures de personnes disposant de la nationalité malienne sont privilégiées, voire requises.

Les candidatures des personnes vivant avec le VIH sont les bienvenues et encouragées.

 

 

Les missions du / de la chargé.e de plaidoyer

  1. Améliorer les politiques publiques nationales affectant l’épidemie du VIH/sida, par exemple :
  • la maximisation de l’impact sanitaire et sociétal des budgets de la lutte contre le sida au Mali (ex. CNLS) ;
  • le bon fonctionnement des instances de gouvernance de la lutte contre le sida et des ressources dont dispose celle-ci (ex. CCM) ;
  • la résolution des problèmes administratifs ou politiques rencontrés par la lutte contre le sida en général au Mali et par ARCAD en particulier ;
  • le plein financement de la lutte contre le sida et de la santé au Mali, y compris la mobilisation des ressources intérieures ;
  • l’accessibilité des médicaments ;

 

  1. Améliorer les politiques publiques incarnées dans le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, au niveau de son Conseil d’Administration et de son Secrétariat ;

 

  1. Contribuer aux actions de plaidoyer menées par les autres collaborateurs du Programme Plaidoyer de Coalition PLUS ;

 

  1. Concourrir, par le biais du plaidoyer, à l’atteinte des objectifs du membre malien de Coalition PLUS.

 

Les principales tâches confiées au/à la chargé.e de plaidoyer

Les missions et tâches du plaideur de Coalition PLUS décentralisé au Mali s’inscrivent dans l’action de l’équipe plaidoyer internationale de Coalition PLUS (France, Maroc, Mali, Maurice, Burundi). Il y contribue notamment par :

  • L’analyse des politiques publiques de la lutte nationale et mondiale contre le sida
  • La collecte de renseignements nécessaires au diagnostic des obstacles et des contraintes et la production d’analyses et d’argumentaires sur les obstacles et les contraintes
  • L’analyse technique et la gestion de certains dossiers/sujets de plaidoyer (ex. accès aux médicaments dans les Pays les Moins Avancés) ou le suivi de certains interlocuteurs (ex. Délégation ONG du Sud au Fonds Mondial) ;
  • La préparation de notes, courriers et autres documents de plaidoyer à destination des cibles visées
  • Le dialogue avec les décideurs et la participation aux instances nationales et internationales de LCS : les entretiens, formels et informels, avec des fonctionnaires, des partenaires associatifs, des journalistes, des politiques, etc
  • La préparation et la réalisation des actions de plaidoyer planifiées dans le plan d’action de plaidoyer
  • Le travail avec les médias et le suivi des relations avec les journalistes
  • L’organisation d’événementiels d’influence, y compris colloques et rassemblements
  • La construction d’alliances avec d’autres organisations de la société civile, nationales et internationales,
  • La réalisation de missions de lobbying à l’international, ainsi que le suivi post-mission
  • Le suivi du budget du programme plaidoyer en lien avec la direction de l’association ainsi que le fundraising spécifique au pôle Plaidoyer de l’association
  • La bonne coordination de ses activités avec le reste des activités du membre malien de Coalition PLUS, en particulier avec la direction d’ARCAD
  • Le reporting régulier du projet et le rendu de comptes aux niveaux techniques et financiers: la rédaction de rapports d’activité, de newsletters, de budgets de dépenses, de demandes de financements, de rapports de missions, de réponses aux emails et sollicitations
  • L’auto-évaluation des activités de plaidoyer menées

 

Rattachement hiérarchique

Salarié.e de droit malien, il/elle est rattaché.e à la direction de l’association employeuse et placé.e fonctionnellement sous la responsabilité du responsable du programme plaidoyer de Coalition PLUS. Il/Elle travaille au quotidien avec la chargée du plaidoyer déconcentré de PLUS. Les objectifs et le cadre d’évaluation du chargé de plaidoyer seront fixés conjointement par la direction d’ARCAD-Sida et par le responsable du programme plaidoyer de Coalition PLUS.

Obligations professionnelles
Devoir de réserve, de confidentialité et de respect de la Charte de PLUS, Coalition Internationale Sida.


Profil recherché
Eléments indispensables :
Engagement militant, volonté d’agir pour le changement social
Niveau universitaire minimum Bac +2/3 ; débutant-e-s accepté-e-s
Français et Anglais lu/écrit/parlé
Savoir-faire : recherche, synthèse, rédaction
Savoir-être : assurance, dynamisme, réactivité, résolution de problème, détermination à produire des résultats, aisance dans le relationnel avec les cibles de plaidoyer

Eléments souhaités :
Expérience du plaidoyer
Expérience de la lutte contre le sida
Connaissances du Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose

Conditions d’exercice
Secteur géographique d’intervention : Mali et international

Lieu d’activité : au siège de l’association à Bamako
Mobilité géographique : jusqu’à 6 missions à l’étranger par an, ne dépassant en règle générale pas dix jours
Salaire selon expérience et grille salariale de l’association

 

Description du Programme Plaidoyer de Coalition PLUS et de son membre malien, ARCAD-Sida

Au Mali, l’Association de Recherche, de Communication et d’Accompagnement à Domicile des personnes vivant avec le VIH/sida (ARCAD-Sida) est l’acteur associatif principal de la lutte contre le sida, animant 16 sites de dépistage et de prise en charge dans le pays. ARCAD est membre de la Coalition Internationale Sida, dite Coalition PLUS.

L’objectif principal du Programme Plaidoyer de Coalition PLUS est d’influencer les instances internationales et nationales décisionnaires sur les enjeux de la lutte mondiale contre le sida (LMCS), afin d’améliorer les  politiques publiques en la matière, et de contribuer à atteindre l’accès universel à la prise en charge et à la prévention du VIH/sida, ainsi que le changement des facteurs sociologiques de la pandémie.

Le programme plaidoyer de Coalition PLUS est exécuté d’une part à partir du secrétariat central de la Coalition à Pantin ; d’autre part à partir des 10 associations membres de la Coalition. La Coalition a décidé de développer la partie de son plaidoyer collectif qui est réalisée directement à partir de ses membres, en y établissant des postes de chargés de mission du Programme Plaidoyer, encore appelés « plaideurs décentralisés ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here