FRANCE – TTF : AIDES & Coalition PLUS appellent Hollande à respecter ses engagements

1154

Communiqué de presse commun – AIDES & Coalition PLUS – « TTF, élections : que fait Hollande ? » – 19 FÉVRIER 2014 

Alors que le sommet franco-allemand d’aujourd’hui était censé annoncer les contours d’une taxe européenne ambitieuse et solidaire promise par François Hollande, le Président s’est contenté d’annoncer que l’accord devrait être trouvé avant les élections européennes du 25 mai.

Pourtant, un accord rapide entre la France et l’Allemagne constitue un préalable indispensable, et longuement attendu, pour débloquer enfin le dossier figé de la TTF au niveau européen.

Rappelons-le : ce sont des engagements très forts, et précis, que le Président a pris envers les Français et les malades du sida quant à la TTF et l’utilisation de son produit.

C’est pourquoi AIDES et Coalition PLUS demandent : quand François Hollande va t-il enfin débloquer l’Allemagne sur ce dossier où les intérêts financiers sont si nombreux ?

UNE TTF POUR SAUVER DES VIES

« Je veux renouveler l’engagement que nous parviendrons à traiter non seulement 7 millions de personnes, mais 15 millions de malades du sida », s’est engagé François Hollande le 24 juillet 2012, à la conférence mondiale sur le sida à Washington.

Et de promettre « d’élargir cette taxe à l’échelle de l’Europe et du monde, de façon à ce que nous puissions verser des sommes nouvelles à la lutte contre le sida ».

Forte de l’ambition affichée par le Président français, la Commission Européenne avait proposé en février 2013 une taxe européenne sur les transactions financières à 37 milliards d’euros par an – un montant essentiel pour financer non seulement la lutte contre le sida mais aussi d’autres urgences mondiales, comme le changement climatique.

LOBBY DES BANQUES

Mais depuis février, il semble que la position française sur la proposition de la Commission soit passée de l’ambition à l’obstruction. Ainsi, les représentants français expriment à Bruxelles la plus grande réticence quant à la taxation, promue par Bruxelles, des produits dérivés – ces instruments financiers dont les grandes banques françaises font leurs choux gras mais qui déstabilisent l’économie mondiale.

AIDES et Coalition PLUS déplorent l’influence que le gouvernement français accorde au lobby des banques.

APPEL

AIDES et Coalition PLUS appellent François Hollande à respecter pleinement les engagements qu’il a pris auprès des Français : taxer l’ensemble des transactions financières (y compris les produits dérivés) et en affecter le produit aux vraies urgences : l’emploi en Europe, le traitement du sida et l’adaptation au changement climatique dans le monde.

———-

Notes aux rédactions :

– Une note revenant sur les enjeux de la TTF européenne est disponible en PDF ici :

http://www.coalitionplus.org/wordpress/wp-content/uploads/2014/02/Note-medias-TTF-130214.pdf

– Un collectif européen de 280 ONG a écrit à François Hollande pour l’exhorter à ne pas céder face au lobby des banques, sur le site internet du Monde :

www.lemonde.fr/idees/article/2014/02/12/ne-cedons-pas-face-au-lobby-des-banques_4364877_3232.html

Illustration : ©aides.org (Adaptation libre)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.