Hépatite C : nous gagnons du terrain !

618

Depuis 2015, avec le soutien d’Unitaid, Coalition PLUS coordonne et met en œuvre un plaidoyer international pour rendre le dépistage, le diagnostic et le traitement de l’hépatite C accessibles dans 7 pays à revenu intermédiaire (Brésil, Colombie, Inde, Indonésie, Malaisie, Maroc et Thaïlande).

Un mouvement mondial d’activistes contre l’hépatite C

Le virus de l’hépatite C (VHC) touche 71 millions de personnes dans le monde, mais seules 20% d’entre elles ont été dépistées. En 2014, de nouveaux médicaments efficaces contre l’infection ont été mis sur le marché, mais à des prix trop élevés pour permettre leur diffusion massive. En conséquence, seulement 5% des personnes vivant avec le VHC ont été traitées jusqu’ici.

Pour remédier à cette situation, Coalition PLUS construit et anime depuis 2015 un mouvement mondial d’activistes infectés, affectés ou vulnérables au virus de l’hépatite C. Avec nos partenaires, nous agissons pour que les communautés les plus touchées soient pleinement impliquées dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et programmes de santé qui les concernent.

Manifestation à Sao Paulo, Brésil, novembre 2017

Hépatite C : une action communautaire efficace pour faire avancer la lutte contre l’épidémie

Ensemble, aux côtés d’autres associations, nous avons arraché des victoires notables vers l’accès universel au dépistage, au diagnostic et au traitement de l’hépatite C. Ainsi, le prix des médicaments génériques a baissé au-dessous des 100 dollars pour un traitement de 12 semaines et de nombreux pays ont commencé à mettre en place des programmes nationaux de lutte contre le VHC.

Au-delà des actions de plaidoyer, nous appuyons nos partenaires sur le terrain. Séances  d’information et de sensibilisation auprès des personnes les plus touchées, en particulier les usagers-ères de drogues injectables et les détenus-es ; dépistage, y compris au sein des prisons ; sensibilisation et formation des professionnels-les de santé… Autant d’activités qui nous permettent d’apporter une réponse efficace à l’épidémie.

Enfin, pour renforcer son plaidoyer et la pertinence de ses actions de terrain, Coalition PLUS a mené en 2018 une étude auprès de 51 professionnels-les de santé et de 240 personnes injectrices de drogues et/ou co-infectées au VIH et VHC dans 5 pays. Les conclusions de ces travaux, réunies dans le rapport « Mind the gap : HCV policies vs. community experiences », ont permis d’identifier les principales barrières d’accès au dépistage, diagnostic et traitement de l’hépatite C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.