JOURNÉE INTERNATIONALE DE SENSIBILISATION AUX SURDOSES : PRIORITÉ A LA SANTE DES USAGERS-ÈRES DE DROGUES

Communiqué de presse

909

Read the English version below

Lire la version roumaine en cliquant ici.

A l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation aux surdoses, le 31 août[1], les membres de Coalition PLUS Plateforme Europe tiennent à rappeler qu’un décès lié à la consommation de drogues est une mort prématurée qui aurait pu être évitée avec une politique de Réduction de risque plus volontariste et généralisée.

Dans l’Union Européenne (UE) l’année dernière, ce sont 8 200 personnes qui ont perdu la vie, 300 de plus qu’en 2017. Depuis 2012, le nombre de morts dus aux surdoses a augmenté de 62 %[2].

Pour les personnes consommatrices, fortement touchées par le VIH et surtout les hépatites, c’est un lourd tribut qu’elles payent à cause d’une politique de drogues répressive, criminalisante et discriminante qui les relègue aux marges de la société. Exclues, les personnes consomment dans la clandestinité, sans accès aux services de prévention et de soins qui pourraient leur sauver la vie.

La situation en Europe est critique. Les dispositifs existants de réduction des risques sont souvent fragilisés par un manque de financements et les besoins des personnes ne sont pas couverts. L’accès à la Naloxone[3], aux salles de consommation à moindre risque et aux traitements de substitution aux opiacés en Europe, n’est pas suffisamment assuré. Pourtant tous ces dispositifs sont efficaces à éviter les décès liés aux surdoses[4].

 Il est urgent que l’Europe intensifie ses actions. L’UE, ses Etats membres et voisins peuvent et doivent réagir pour déployer et amplifier ces dispositifs de réduction des risques. Ils ont montré leur efficacité depuis de nombreuses années et ont notamment permis de mettre en place une meilleure prise en charge des consommations problématiques et un accompagnement social offrant une plus grande insertion.

Dans sa « Vision de l’Europe de la Santé »[5] co-signée par 47 organisations de la société civile européenne, Coalition PLUS Plateforme Europe appelle à en finir avec la guerre contre les drogues et à mettre en place au niveau européen et dans chaque pays une politique des drogues ambitieuse et respectueuse de la santé et des droits des personnes consommatrices.

Au moment où les instances européennes se reforment et des jalons se posent pour la nouvelle stratégie européenne sur la drogue, il est temps que les responsables politiques européens et nationaux passent à l’action en :

  • supprimant les lois et les peines d’emprisonnement pour la consommation et la possession de drogues pour usage personnel
  • mettant en place une politique volontariste de réduction des risques basée sur les recommandations de l’OEDT[6] et appuyée sur des financements solides et pérennes
  • élargissant l’accès à la Naloxone via la délivrance communautaire aux consommateurs.trices
  • élargissant l’accès aux traitements de substitution, incluant la prescription médicale de l’héroïne
  • généralisant les salles de consommation à moindre risques et les services d’analyse des produits.
À propos de la de Coalition PLUS Plateforme Europe Plateforme régionale de la Coalition internationale SIDA PLUS, Plateforme Europe regroupe quatre associations communautaires européennes : AIDES (France) ARAS (Roumanie) GAT (Portugal et Groupe Sida Genève (Suisse) :  www.coalitionplus.org/notre-reseau/plateformes-geographiques/plateforme-europe/

[1] https://www.overdoseday.com lancée en 2001 en Australie pour augmenter la prise de conscience des dégâts causés par les surdoses 

[2] http://www.emcdda.europa.eu/system/files/publications/11364/20191724_TDAT19001FRN_PDF.pdf

[3] Le Naloxone est un traitement antidote de pour les surdoses aux opiacés

[4] http://www.emcdda.europa.eu/publications/insights/take-home-naloxone_en 

http://www.emcdda.europa.eu/topics/pods/drug-consumption-rooms_en

http://www.emcdda.europa.eu/keywords/opioid-substitution-treatment-ost_en

[5]] http://www.coalitionplus.org/wordpress/wp-content/uploads/2019/04/BROCHURE-EUROPE_SANTE_2019_VF-3.pdf

[6] EMCCDA et ECDC – Rapport d’orientation, intitulé «Prevention and control of infectious diseases among people who inject drugs» (Prévention et contrôle des maladies infectieuses parmi les personnes qui s’injectent des drogues), 2011


INTERNATIONAL OVERDOSE AWARENESS DAY: Drug users’ health must be the focus.

On the occasion of International Overdose Awareness Day 31st August[1], Coalition PLUS Platform Europe would like to remind policy makers that a drug-related death is an untimely death that could have been avoided with strong- willed and more widespread Harm Reduction policies.

In the European Union (EU) last year 8,200 people lost their lives in drug related deaths, 300 more than in 2017. Since 2012, the number of deaths from overdoses has increased by 62%[2].

For drug users, already heavily burdened by HIV and especially hepatitis, it is a heavy price to pay for repressive, criminalizing and discriminating drug policies that relegate them to the margins of society. They are forced underground, without access to prevention and life-saving services.

The situation in Europe is critical. Existing harm reduction programmes are often weakened by lack of funding, leaving the needs of people uncovered. Access to Naloxone[3], safer consumption rooms and opioid substitution treatments in Europe is not sufficiently widespread. However, they are all effective at avoiding overdose related deaths[4].

It is urgent that Europe step up its actions. The EU, its member and neighbour states can and must act to roll-out and amplify these harm reduction measures. They have demonstrated their effectiveness for many years and have in particular helped to set up a better management of problematic drug consumption, improved social support and greater integration.

In its « Vision of a Europe for Health » co-signed by 47 European civil society organizations[5], Coalition PLUS Platform Europe calls for an end to the war on drugs and to set up at European level and in each member state ambitious drug policies that respect the health and rights of drug users.

As European institutions are renewed and foundations laid for the new European drug strategy, now is time for European and national policy makers to take action by:

  • abolishing laws and imprisonment for the consumption and possession of drugs for personal use
  • setting up strong-willed harm reduction policies based on the recommendations of the EMCDDA[6] with sufficient and sustainable funding
  • broadening access to Naloxone via Community level delivery to drug users
  • expanding access to substitution treatment, including the prescription of heroin
  • generalizing drug consumption rooms and product analysis services.
 About Coalition PLUS Platform Europe : Platform Europe,  one of 6 Regional platforms at Coalition PLUS, brings together four European community-based and led associations: AIDES (France) ARAS (Romania) GAT (Portugal) and Groupe Sida Geneva (Switzerland): www.coalitionplus.org/notre-reseau/geographic-platforms/platform-europe/    

[1] https://www.overdoseday.com first launched to raise awareness on overdoses in Australia in  2001

[2] http://www.emcdda.europa.eu/system/files/publications/11364/20191724_TDAT19001FRN_PDF.pdf

[3] Naloxone is an antidote treatment for Opioid overdoses.

[4] http://www.emcdda.europa.eu/publications/insights/take-home-naloxone_en 

http://www.emcdda.europa.eu/topics/pods/drug-consumption-rooms_en

http://www.emcdda.europa.eu/keywords/opioid-substitution-treatment-ost_en

[5]http://www.coalitionplus.org/pour-une-europe-de-la-sante-47-organisations-interpellent-les-futurs-es-elus-es-de-lunion-europeenne/

[6] EMCCDA et ECDC – Report  «Prevention and control of infectious diseases among people who inject drugs» 2011

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.