L’étude PARTAGES: dire ou ne pas dire sa séropositivité?

992

Cela fait maintenant trois ans que 5 associations membres de Coalition PLUS ont lancé la recherche PARTAGES (KIMIRINA en Équateur, ALCS au Maroc, ARCAD-SIDA au Mali, ACS/AMO CONGO en RDC, ARAS en Roumanie). Ces associations, en lien avec des partenaires scientifiques, souhaitaient mieux comprendre les enjeux au quotidien, vécus par les personnes séropositives en matière de partage du statut sérologique. Qu’est ce qui entre en jeu dans le fait de dire ou ne pas dire sa séropositivité à son entourage ? Quel est le profil des personnes qui partagent ? Qu’est ce qui facilite ou freine la décision de partager ?

Les informations recueillies dans le cadre d’une grande enquête ont été analysées avec l’aide de l’Université du Québec à Montréal.

Les résultats obtenus vont servir de base à la mise en place de nouvelles actions pour aider les personnes vivant avec le VIH à prendre la décision de dire qu’elles sont séropositives lorsqu’elles le désirent ou à garder le secret sur leur statut sérologique en étant plus à l’aise avec ce choix.

Cette brochure n’a pas vocation à exposer de manière exhaustive tous les résultats de la recherche. Elle se donne pour objectifs de présenter le processus et la dynamique de travail en collaboration sur le projet de recherche, de diffuser les premiers résultats de
la recherche aux acteurs associatifs et à leurs partenaires et de montrer comment ces résultats ont pu ou seront utilisés dans les actions de terrain. Les témoignages ou citations présents dans ce document nous ont permis de donner la parole aux personnes impliquées dans la recherche en tant que participants, enquêteurs, facilitateurs de recherche ou chercheurs.

Télécharger la brochure en .pdf

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.