MALI – Cap sur la clinique nocturne de santé sexuelle d’ARCAD-SIDA

2154

Au Mali, la prévalence du VIH est estimée à 1,3% en population générale. L’épidémie est concentrée dans certains groupes, notamment les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH) et les travailleurs/euses du sexe (TS). Or, l’accès aux soins de ces populations est limité, notamment en raison d’obstacles structurels (fort rejet social, faible adaptation des services aux réalités de ces personnes). Il est nécessaire d’imaginer des stratégies innovantes pour mieux atteindre et fidéliser ces populations. Dans une démarche de promotion de la santé, ARCAD-SIDA – membre cofondateur de Coalition PLUS impliqué dans la lutte contre le sida depuis 1996 -, a mis en place en 2010 une clinique nocturne de santé sexuelle pour mieux répondre aux besoins de santé de ces personnes.

Pour en savoir plus sur ce dispositif aussi innovant qu’essentiel, téléchargez l’article « Faciliter l’accès aux soins des populations les plus exposées : l’expérience de la clinique nocturne de santé sexuelle de Bamako au Mali » (source : revue Santé publique volume 26 / N° 1 Supplément – juillet-août 2014).

Photo : Le docteur Alou Coulibaly, co-auteur de l’article en entretien à la clinique nocturne de santé sexuelle Les Halles de Bamako (© Coalition PLUS – Daniel Hérard)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.