Mali – Combattre et vaincre la sérophobie pour lutter contre le VIH

1821

« Je n’avais plus de raisons ni l’envie de vivre », « mon enfant était en dépression »… Au cours des groupes de parole organisés par ARCAD-SIDA, association communautaire de lutte contre le sida, membre de Coalition PLUS au Mali, certains-es participants-es révèlent le traumatisme vécu les premiers temps après l’annonce de leur séropositivité.

Au Mali, la stigmatisation des personnes séropositives est très présente et peut générer des situations désastreuses, comme la difficulté de suivre son traitement pour cet enfant : « Ma grand-mère m’a demandé un jour pourquoi je prenais des médicaments. J’ai dit que c’était pour le mal de tête. Elle a voulu voir et je me suis enfermé dans ma chambre pour les cacher. Je ne veux pas qu’elle sache. Sinon elle va me chasser de la maison ». C’est le cas aussi pour de nombreuses femmes qui ont pris le risque de révéler leur séropositivité à leurs maris et qui ont été chassées de chez elles, se retrouvant parfois à la rue avec leurs enfants. Il est donc important que les personnes séropositives et leurs proches soient bien informées, pour diminuer les risques de rejet et de stigmatisation.

Grâce au travail remarquable des pairs-éducateurs-rices d’ARCAD-SIDA, toutes ces personnes ont bénéficié d’un soutien psychosocial. Accompagnées, soutenues, il leur est possible de vivre «normalement» avec le VIH et d’avoir un emploi, des enfants séronégatifs et une espérance de vie alignée sur la moyenne nationale.

Depuis plus de 20 ans, ARCAD-SIDA s’engage aux côtés des communautés pour changer le regard de la société malienne et pour que les personnes séropositives puissent construire l’avenir qu’elles ont choisi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.