Rapport d’activité 2018 : contre les inégalités, la solidarité

402

L’année 2018, qui marquait les 10 ans d’existence de Coalition PLUS, a été particulièrement intense. Les grandes conférences internationales nous ont réunis autour de thématiques aussi urgentes et essentielles que la démédicalisation et l’accès aux droits et à la santé des personnes usagères de drogues. A l’occasion de notre premier Congrès, nous avons aussi pris le temps de la réflexion, afin de tirer les leçons de la décennie passée et de définir ensemble les perspectives de la lutte mondiale contre le VIH/sida et les hépatites pour les années à venir. Tous ces événements ont été autant d’opportunités pour nos militants-es de débattre, d’échanger des bonnes pratiques et de mutualiser leurs expertises pour, ensemble, trouver les mécanismes et solutions innovantes qui mettront fin au sida d’ici 2030.

Nos combats pour la démédicalisation et contre la « guerre aux drogues »

Ainsi, à la Conférence de l’AFRAVIH à Bordeaux, sous le mot d’ordre « Démédicalisons ! », nous avons défendu le rôle majeur des communautés dans l’accès au dépistage et à la prise en charge, en lien avec les médecins et les systèmes de santé. En effet, face à la pénurie de médecins au Sud et face à l’exclusion qui fait le lit de l’épidémie, les agents communautaires apportent une contribution indispensable à la lutte. Nous militons pour que celle-ci soit, enfin, reconnue à sa juste valeur.

A Amsterdam, lors de la Conférence internationale sur le sida AIDS 2018, notre union s’est jointe aux nombreux activistes dans le monde qui luttent pour le respect des droits fondamentaux des personnes usagères de drogues. A travers notre campagne « Just say no to the war on drugs », nous avons dénoncé la guerre aux drogues qui sévit dans de nombreux pays. Coûteuse et inefficace, cette politique absurde exclut et tue, directement et indirectement, des milliers de personnes chaque année. Pour combattre le VIH et les hépatites virales, nous devons impérativement y mettre fin.

Notre légitimité, nous la devons à notre travail sur le terrain

Ces combats vitaux, nous les portons avant tout sur le terrain, avec les personnes infectées, affectées ou particulièrement vulnérables au VIH et aux hépatites, dans l’ensemble de nos activités. Ainsi, nos Plateformes de coopération Sud-Sud continuent de se renforcer et poursuivent leurs activités de prévention, dépistage et prise en charge auprès des populations-clés avec succès. Dans les pays, nos activités de recherche communautaire et de plaidoyer ne cessent de prendre de l’ampleur et nous donnent une légitimité inégalée, à la fois dans nos relations avec les institutions et auprès des militants-es et alliés-es.

Loin de nous reposer sur nos acquis, nous continuerons de défendre nos convictions

Mais nous ne pouvons pas nous reposer sur nos acquis : à quelques mois du bilan des objectifs 90-90-90-0 fixés par la communauté internationale pour 2020, le nombre de personnes qui meurent du sida ne baisse plus, alors même que les traitements antirétroviraux n’ont jamais été aussi efficaces, simples et peu chers. Les inégalités se creusent et faute de moyens suffisants pour renforcer les systèmes de santé, les populations-clés sont souvent laissées-pour-compte. Nous le réaffirmons : les communautés les plus touchées par le VIH ont toute leur place dans la riposte contre l’épidémie et Coalition PLUS défendra cette conviction jusque dans les plus hautes instances.

Enfin, dans un monde où le repli sur soi gagne du terrain, notre mouvement solidaire reste fidèle à sa mission : créer des interconnexions, au-delà des barrières linguistiques, géographiques, sociales et culturelles. Sans cette solidarité, l’accès à la prévention et au soin restera le privilège de quelques-uns, au lieu de bénéficier à tous-tes, sans distinction.

Cette mission, nous ne pourrions la mener à bien sans le soutien des donateurs-rices, partenaires et alliés-es, à qui j’exprime ici toute ma gratitude. J’adresse aussi mes remerciements à la direction générale de Coalition PLUS et à l’ensemble des équipes pour leur travail déterminant dans ces années charnières. Surtout, je voudrais assurer nos militants-es, qui font la force de notre mouvement et lui donne son sens, de toute mon amitié et ma solidarité.

Télécharger le Rapport d’activité 2018 de Coalition PLUS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.