Rapport d’activités 2013: « Coalition PLUS poursuit son développement et sa capacité d’action »

379

« Coalition poursuit son développement et sa capacité d’action »

En 2013, si l’épidémie de VIH/sida a marqué des signes de stabilisation dans certains pays d’Afrique subsaharienne, démontrant ainsi l’impact favorable des traitements sur les nouvelles infections, la crise économique mondiale et le non-respect d’engagements politiques continuent de freiner dramatiquement l’accès aux financements nécessaires pour accentuer et généraliser cette tendance. Par ailleurs, force est de constater que l’homophobie d’État persiste et s’intensifie, notamment sur le continent africain où 37 pays criminalisent les relations entre personnes de même sexe. Or, on le sait, la criminalisation, la discrimination et la stigmatisation des groupes particulièrement vulnérables à l’épidémie contribuent lourdement à attiser ses foyers.

Droits humains, accès universel aux traitements et aux moyens de prévention, renforcement de la recherche et de la démarche communautaires : présente sur plusieurs fronts de la lutte contre le sida, Coalition PLUS est aujourd’hui pleinement reconnue au niveau international. Le soutien notable et durable qu’elle apporte à ses membres et partenaires permet à ces deniers de se professionnaliser davantage, de jouer un rôle de plus en plus important dans leurs pays et régions respectifs en tant que représentants de la société civile dans le combat contre le VIH.

Deux associations nous ont nouvellement rejointes en 2013 : PILS (République de Maurice) et GAT (Portugal) sont en effet devenues respectivement membre et partenaire de Coalition PLUS, renforçant nos ancrages régionaux et enrichissant la dynamique d’action de notre union. Quant à REVS+, notre partenaire du Burkina Faso depuis 2010, le soutien et le renforcement dont elle a bénéficié de la part de notre Secrétariat lui ont permis de devenir la troisième association d’Afrique subsaharienne membre de plein droit de Coalition PLUS.
Parmi les signes de reconnaissance de la solidité et du professionnalisme de nos membres, un projet visant à positionner six associations de six pays africains (Burkina Faso, Burundi, Côte d’Ivoire, Mali, Maroc et République de Maurice) comme acteurs de référence en gestion financière dans la mise œuvre des subventions du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a été accepté pour financement par France Expertise Internationale. Et cette année, ce sont d’autres projets extrêmement ambitieux de Coalition PLUS dans les domaines du plaidoyer et de la lutte contre les hépatites qui ont su convaincre les bailleurs de fonds internationaux.

Nos donateurs privés aussi nous font confiance. Et grâce à ses différents programmes de collecte menés avec succès, Coalition PLUS développe sa capacité d’action et son autonomie financière afin de répondre, dans la durée et de manière toujours plus forte, aux nombreux défis mondiaux de la lutte communautaire contre le VIH/sida. Que toutes et tous, contribuant à notre mission et partageant nos valeurs, soient ici chaleureusement remerciés.

Hakima Himmich,
Présidente de Coalition PLUS

Télécharger le Rapport d’activités 2013
Télécharger le Rapport financier 2013

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here