Taxe Robin des Bois: quid du Canada?

871

La COCQ-SIDA demande ainsi au premier ministre du Canada, l’Honorable Stephen Harper, et à son gouvernement de considérer cette taxe sur les transactions financières, afin que le Canada en soit l’un des artisans.

En réalité, l’actuel ministre fédéral des Finances canadien, Jim Flaherty, et le premier ministre Stephen Harper, se sont à maintes reprises prononcés contre l’imposition de toute taxe ou de tout prélèvement de ce type. Comme nous l’apprenait le site d’information lesaffaires.com en avril 2010 déjà, les deux hommes soutiennent en effet que les banques canadiennes ont tenu bon durant la crise financière mondiale parce qu’elles ont agi de manière prudente et qu’elles ne devraient donc pas être pénalisées pour leur bon comportement.

La COCQ-SIDA demande ainsi au premier ministre du Canada, l’Honorable Stephen Harper, et à son gouvernement de considérer cette taxe sur les transactions financières, afin que le Canada en soit l’un des artisans.

En réalité, l’actuel ministre fédéral des Finances canadien, Jim Flaherty, et le premier ministre Stephen Harper, se sont à maintes reprises prononcés contre l’imposition de toute taxe ou de tout prélèvement de ce type. Comme nous l’apprenait le site d’information lesaffaires.com en avril 2010 déjà, les deux hommes soutiennent en effet que les banques canadiennes ont tenu bon durant la crise financière mondiale parce qu’elles ont agi de manière prudente et qu’elles ne devraient donc pas être pénalisées pour leur bon comportement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.