Taxe sur les Transactions Financières (TTF) : La Commission européenne donne son feu vert à 11 pays!

1023

La taxe Tobin ou Taxe Robin des Bois ou encore Taxe sur les Transactions Financières (TTF), pourrait enfin voir le jour en Europe, après 40 ans d’interminables négociations. La Commission européenne a en effet donné son feu vert hier pour que onze pays de l’Union européenne – l’Allemagne, la France, l’Autriche, la Belgique, le Portugal, la Slovénie, la Grèce, l’Italie, l’Espagne, la Slovaquie et la Slovénie – appliquent un prélèvement commun sur les transactions financières, dont l’affectation fait encore débat.

Cette coopération renforcée devrait rapporter plus de 10 milliards d’euros annuellement, selon le ministre français aux Affaires européennes, Bernard Cazeneuve. Si les 27 pays de l’Union européenne avaient pris part à ce mouvement historique, le produit de la TTF aurait été de l’ordre de 57 milliards d’euros par an, selon les calculs de la Commission.

Contactée par l’AFP, l’ONG Oxfam estime quant à elle que le produit de cette « taxe à onze » pourrait s’élever à 37 milliards d’euros par an, mais rappelle également que la TTF ne saurait être un succès qu’à deux conditions au moins: dégager de nouvelles ressources financières pour les enjeux globaux (lutte contre la pauvreté, les pandémies et le dérèglement climatique) et limiter efficacement la spéculation financière outrancière en s’appliquant à l’assiette la plus large possible de transactions financières.

Qu’est-ce que cette taxe? Comment ces onze États ont-ils surmonté les échecs de négociation? La partie est-elle gagnée?

Éléments de réponse avec Gaétan Supertino de Europe1.fr (NB: Monsieur Supertino fait référence à dix pays dans son article, mais celui-ci a été publié avant que l’Estonie n’annonce officiellement son adhésion à cette coopération renforcée):

http://www.europe1.fr/Economie/Taxe-Tobin-cette-fois-c-est-la-bonne-1285241/

Photo: ©AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.