VIH/sida en République Démocratique du Congo: il y a urgence sanitaire!

997

Plusieurs organisations du consortium Plaidoyer VIH RDC se sont mobilisés aujourd’hui à Washington, à l’occasion de la Conférence mondiale sur le sida. AIDES, Coalition PLUS, Act Up-Paris, ACS/AMO Congo, Médecins du Monde et Médecins sans frontières on en effet conjointement organisé une marche silencieuse à travers le centre de conférence, réunissant un cinquantaine de manifestants.

Moment fort de cette action de visibilité, la conférence de presse ponctuant ce défilé solidaire, durant laquelle il nous a été donné d’entendre le poignant témoignage de Anja De Weggheleire, Coordinatrice médicale à Médecins Sans Frontières, sur la situation alarmante que vit actuellement la RDC en matière d’accès aux antirétroviraux.

Dans ce pays de 74 millions d’habitants, où l’on dénombre actuellement plus d’un million de personnes infectées ou affectées par le virus du sida, seules 12% des personnes éligibles à un traitement ARV en bénéficient effectivement, soit 50 000 des 430 000 personnes vivant avec le VIH/sida au Congo. En comparaison, en Afrique subsaharienne, la couverture moyenne en ARV s’élève à 54%. Par ailleurs, moins de 5% des femmes séropositives enceintes vivant en RDC bénéficient d’un traitement ARV; ce qui signifie que les 95% d’entre elles risquent de transmettre le virus à leur(s) futur(s) enfant(s).

Parmi les revendications des manifestants, on retient:

1. L’état d’urgence humanitaire doit être déclaré en RDC au regard de l’épidémie de VIH qui y sévit.

2. La loi prônant la gratuité des traitements et des soins pour les malades doit être appliquée sans réserves.

3. Le soutien financier à la RDC doit augmenter à travers le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

4. Les programmes de la Banque mondiale et de UNITAID dans le pays doivent impérativement reprendre.

5. Un fonds spécial d’urgence doit être crée pour répondre aux besoins immédiats des PVVIH de RDC.

Il est plus que temps d’agir, un million de vies en dépendent!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.