« Destination Élimination » : une exposition virtuelle sur la mobilisation communautaire contre l’hépatite C

Avec l’appui de ses partenaires locaux au Maghreb, en Amérique du Sud et en Asie, Coalition PLUS présente l’exposition photographique virtuelle, « Destination  Élimination ». 61 photographies signées de 6 photographes, qui racontent le parcours intime et politique de femmes et d’hommes mobilisés-es contre une pandémie méconnue, celle de l’hépatite C.

L’hépatite C, un tueur silencieux à éliminer d’ici 2030

Transmissible par le sang, l’hépatite C est une infection virale insidieuse. Non diagnostiquée, non traitée, elle se développe sans symptômes. Dans de rares cas, elle peut se résorber d’elle-même mais le plus souvent elle entraine des formes graves de maladies du foie allant de la cirrhose jusqu’au cancer.

D’après les données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), sur les 71 millions de personnes porteuses du virus de l’hépatite C dans le monde, 81 % ne sont pas dépistées et 90 % des personnes diagnostiquées n’ont pas accès aux antiviraux à action directe (ADD) qui pourtant permettent une guérison dans plus de 95 % des cas. Conséquence : chaque année dans le monde, on enregistre plus de 400 000 décès dus à l’hépatite C.  Au regard des progrès de la médecine, cette situation est aujourd’hui inacceptable. Les techniques de dépistage et de diagnostic se sont simplifiées, les médicaments sont d’une efficacité remarquable. Éliminer cette pandémie est donc désormais atteignable. L’OMS l’a d’ailleurs confirmé dans sa première stratégie mondiale et fixé la réalisation de cet objectif de santé publique d’ici à 2030.

Mobiliser les premiers-ères concernés-ées

Le virus de l’hépatite C affecte de manière disproportionnée les populations marginalisées, notamment les personnes usagères de drogues par injection. Souvent stigmatisées, parfois criminalisées, ces personnes représentent, selon l’OMS, 23 % des nouvelles infections et 33 % des décès liés au virus de l’hépatite C.

C’est au sein de ces communautés que Coalition PLUS et ses associations partenaires soutiennent et mobilisent les personnes infectées ou affectées par l’hépatite C. Depuis 2015, grâce au soutien d’UNITAID dans le cadre du projet  « Accès aux traitements anti VIH/VHC », nous avons été particulièrement actifs dans 7 pays à revenu intermédiaire où l’hépatite C constitue un problème important de santé publique : Brésil, Colombie, Malaisie, Maroc, Inde, Indonésie, Thaïlande.

Les associations partenaires développent ou ont développé des services spécifiques pour apporter aux populations les plus vulnérables des solutions de dépistage et pour les accompagner vers le soin. Au-delà de la prise en charge, elles cherchent à faire évoluer, avec l’appui de Coalition PLUS, les politiques publiques de lutte contre l’hépatite C afin que les besoins des personnes concernées soient mieux pris en compte et qu’un accès universel aux traitements soit garanti.

Raconter leur combat

Au bout de six ans de mobilisation communautaire dans ces 7 pays, des milliers de vies ont été sauvées et d’importantes victoires ont été obtenues dans le but ultime de parvenir à l’élimination de la pandémie d’ici 2030 : réductions significatives des prix des traitements, amélioration de l’accès au dépistage et aux traitements, meilleure collaboration entre les principaux acteurs de la lutte mondiale contre l’hépatite C, décentralisation de services essentiels, simplification du parcours de soin… Et cela, nous le devons à l’engagement des personnes concernées, de ces femmes et de ces hommes qui ont pris en main non seulement leur santé mais aussi le devenir de leur communauté.

« Cette exposition photographique témoigne de l’hommage que nous souhaitons adresser à tous-tes ces militants-es engagés-es dans la lutte contre l’hépatite C, lutte encore trop souvent ignorée, souligne la Présidente de Coalition PLUS, Pr Hakima Himmich. Nous avons pu, avec eux et avec elles, nouer le dialogue avec les autorités, faire reconnaître les besoins des communautés et obtenir des avancées substantielles qui ont permis d’améliorer non seulement la santé, mais aussi la vie de très nombreuses personnes. »

Dévoiler les ressorts de la mobilisation communautaire

L’exposition virtuelle « Destination Élimination » est conçue à partir du vécu des personnes touchées par l’épidémie de l’hépatite C au Brésil, en Colombie, en Inde (Delhi et Manipur), en Malaisie et au Maroc. Organisée en quatre étapes clés, de la rencontre à la mobilisation en passant par les services de soins et les activités d’entraide, elle retrace leurs parcours au sein de nos associations partenaires ainsi que dans le système  labyrinthique de santé publique, dévoilant les ressorts de la mobilisation communautaire.

Malgré les avancées notables, le combat contre l’hépatite C est loin d’être terminé d’autant que les financements internationaux se raréfient de manière inquiétante. Pus que jamais, les acquis gagnés par la mobilisation communautaire doivent désormais être pérennisés et renforcés pour obtenir l’élimination de la pandémie d’ici à 2030. Aujourd’hui, Coalition PLUS appelle la communauté internationale à se mobiliser pour :

  • Assurer un financement durable de la lutte contre les hépatites virales ;
  • Garantir la prise en compte des populations concernées dans la conception et la mise en œuvre des réponses nationales aux hépatites virales ;
  • Faire reconnaître l’expertise et le rôle central des acteurs-rices communautaires dans l’élimination des hépatites virales.

L’hépatite C en chiffres

  • 71 millions de personnes vivent avec le VHC dans le monde en 2017
  • 13, 1 million de personnes porteuses du virus connaissent leur statut en 2017
  • 66 millions de personnes atteintes du VHC n’ont pas accès à un traitement 2017
  • 1,75 million de nouvelles infections par le VHC ont été enregistrées dans le monde en 2015
  • 23 % des nouvelles infections sont issues des personnes usagères de drogues par injection
  • 400 000 personnes meurent chaque année de maladies liées au VHC dans le monde

Source : OMS

PARTAGER