Offre de santé sexuelle en Afrique de l’Ouest : osons des solutions innovantes pour l’accès aux soins des populations clés !

809
Offre de santé sexuelle en Afrique de l'Ouest : osons des solutions innovantes pour l'accès aux soins des populations clés

La lutte contre le VIH/sida a beaucoup évolué depuis 30 ans. Les populations vulnérables quant à elles restent les mêmes et malgré quelques progrès, leurs difficultés à accéder à une prévention adaptée, à une prise en charge différenciée et à une reconnaissance de leurs droits et de leur place au sein de la société demeurent.

Une épidémie dynamique, concentrée au sein des populations clés

Si la séroprévalence dans la population générale reste faible au Mali comme dans le reste de l’Afrique de l’Ouest et du centre, l’épidémie est concentrée au sein des populations dites “clés” avec une séroprévalence parfois 20 fois supérieure. Ces populations, du fait de la stigmatisation et de la discrimination, vivent cachées dans leur identité, leur activité professionnelle ou leurs pratiques à risque. Les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, les travailleurs et travailleuses du sexe et les personnes usagères de drogues sont aussi des pères et des mères de famille, des époux et des épouses, ou des comparses. L’épidémie est donc dynamique et continue de se nourrir dans ce contexte.

Les solutions que la science nous propose permettent d’envisager un enrayement de l’épidémie du VIH dès 2030. Nous savons mettre en œuvre les approches communautaires nécessaires et nous disposons des outils. Le dépistage communautaire, la prophylaxie pré exposition (PrEP), le traitement post-exposition (TPE), la distribution des antirétroviraux à base communautaire ou encore l’appui psycho-social et l’éducation thérapeutique par les pairs sont LES solutions pour l’accélération des objectifs de la riposte au VIH d’ici 10 ans.

L’offre de santé sexuelle, une proposition des communautés pour la fin de l’épidémie

Depuis 2010, ARCAD Santé PLUS s’efforce, dans un contexte où existent de nombreux défis, de proposer au sein de sa clinique des Halles de Bamako une offre de santé sexuelle (OSS). Un paquet de services à destination des populations en marge du système de santé où la démarche communautaire repose sur l’idée que la santé est un droit et qu’elle doit être accessible et promue en tant que telle pour la population séropositive et séronégative.

Cette OSS, il nous faut maintenant la répliquer ailleurs au Mali et dans d’autres régions d’Afrique, et la partager au sein de la Plateforme Coalition PLUS Afrique de l’Ouest, région qui peine à atteindre les objectifs 3×90 fixés par l’ONUSIDA pour 2020.

Ce référentiel est un guide pour la mise en place de dispositifs d’accès à la prévention, aux soins et au suivi de qualité. Ce guide est une proposition des communautés pour la fin de l’épidémie !

Oumar Dogoni
Président de ARCAD Santé PLUS

Télécharger le guide en français

Download the guide in English

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.