Assurer la continuité des services de lutte contre le VIH en plus d’apporter une aide humanitaire à la population

À la suite de l’invasion russe en Ukraine, Coalition PLUS a rapidement mobilisé son réseau afin de répondre à l’appel à l’aide de ses collègues ukrainiens. Grâce au soutien massif de sympathisants-es et militants-es, 50.000 euros ont pu être récoltés pour acheter du matériel médical, des médicaments et des produits de première nécessité.

20 ans de lutte contre le VIH mis à mal par l’invasion russe

Association partenaire au réseau de Coalition PLUS, 100% Life est active depuis plus de 20 ans en Ukraine. C’est d’ailleurs la plus grande association de lutte contre le VIH en l’Europe de l’Est et en Asie Centrale.

Reconnue partenaire de premier plan de l’État ukrainien, elle participe à la mise en œuvre de programmes de santé. Au plus proche de la population, l’association se bat pour un système de santé inclusif et ouvert à tous-tes.

En temps normal, leurs services s’étendent dans 25 régions d’Ukraine et proposent :

  • dépistage du VIH, des hépatites, des IST et diagnostic de la tuberculose ;
  • accompagnement médical et soutien psychosocial ;
  • aide d’urgence, hébergement temporaire et réinsertion ;
  • assistance juridique ;
  • etc.

La continuité des services de lutte contre le VIH doit rester une priorité malgré l’offensive militaire

Depuis le début du conflit, les équipes de 100% Life n’ont cessé d’assurer la continuité de mise sous traitement des personnes vivant avec le VIH. Comme le souligne Winnie Byanyima (directrice exécutive de l’ONUSIDA) :

«Les personnes vivant avec le VIH en Ukraine n’ont plus que quelques semaines de thérapie antirétrovirale et leur vie est en jeu si l’accès [aux médicaments] est interrompu»

Aujourd’hui, selon les estimations onusiennes, 250.000 personnes vivent avec le VIH en Ukraine et 156.000 sont sous traitement antirétroviral. C’est le deuxième pays le plus touché par l’épidémie de VIH dans cette région du monde, après la Russie.

💡 Pourquoi interrompre sa thérapie antirétrovirale n’est pas une option ?

C’est aujourd’hui le seul traitement qui permet à une personne séropositive donc porteuse du VIH d’avoir la même espérance de vie qu’une personne séronégative. Grâce à une prise continue du traitement, la progression de la maladie est bloquée. Ainsi, la transmission du VIH est stoppée puisqu’une personne sous traitement a une quantité insuffisante de virus dans le corps pour qu’il y ait une transmission.

Assurer la protection de la communauté LGBTQI+ : un autre enjeu du conflit

Ce n’est pas un secret : Vladimir Poutine ne porte pas la communauté LGBTQI+ dans son cœur. L’entrée des troupes russes fait craindre des persécutions à l’encontre des communautés LGBTQI+ du pays. Avec son partenaire, Alliance Global, 100% Life a créé en urgence un dispositif pour soutenir la communauté LGBTQI+ et leur permettre de s’approvisionner en produits de première nécessité.

De centre médical à hôpital militaire et humanitaire d’urgence

L’agression russe du 24 février a poussé nos collègues de 100 % Life à transformer leur centre médical de Kiev en hôpital militaire et humanitaire

Ouvert en 2018, le centre offre des services médicaux aux personnes vivant avec le VIH ainsi qu’aux représentants des groupes à risque. Leurs maitres mots : tolérance, confidentialité, modernité, efficacité et sécurité.

Dmitry Sherembey et deux autres personnes se mobilisent pour aider la population

« Les conditions ont changé, mais nous ne changeons pas notre mission« , affirme Dmitry Sherembey, le chef de l’organisation (au milieu sur la photo). « C’est un combat pour la vie et sa protection”.

L'aide humanitaire s'organise et les médicaments arrivés au centre médical de Kiev

Aujourd’hui, ils reçoivent des citoyens-nes ayant besoin d’une assistance médicale pour des blessures moyennes et légères afin de désengorger les hôpitaux de la région. Dès le début des combats à l’Est, une forte migration a poussé les populations vers l’ouest du pays, ce qui a engendré une pression importante sur le système médical dans cette partie de l’Ukraine.

Pour faire face à cet afflux et à l’intensification des combats, les besoins humanitaires se sont grandement multipliés : matériel de transfusion sanguine, fournitures d’urgence comme des kits médicaux personnels, couvertures, matelas, générateurs, tentes, bidons et du carburant pour les ambulances.

Les dons d’argent ont immédiatement été transférés vers notre association partenaire pour subvenir à leurs besoins urgents d’achat en marchandises. Face à ce contexte géopolitique et militaire incertain, les besoins restent immenses.

Donner en toute confiance :

Le Comité de la Charte qui nous labellise a publié récemment un communiqué de presse pour vous aider faire preuve de solidarité en toute confiance. 

Coalition PLUS offre, par exemple, des garanties solides en la matière : 

  • nous sommes labellisés Don en Confiance ;
  • nos comptes sont certifiés par un commissaire des comptes indépendant chaque année ;
  • notre plateforme de dons en ligne est 100 % sécurisée.
PARTAGER