AIDES partenaire de la Journée mondiale du préservatif féminin

897

Lancée par la National Female Condom Coalition (initiative américaine dont l’objectif est de favoriser l’accès, la connaissance et l’utilisation du préservatif féminin), la seconde journée mondiale pour le préservatif féminin, Global Female Condom Day, aura lieu mercredi 16 septembre 2013. L’association AIDES, cofondatrice de Coalition PLUS, soutient cette initiative : rejoignez-là !

Pourquoi AIDES milite pour l’accès au préservatif féminin ?

– Un enjeu de santé et un enjeu pour l’égalité femmes/hommes

Le préservatif féminin est le seul outil de prévention permettant aux femmes de mieux contrôler leur prévention, d’être plus autonomes et donc de mieux protéger leur santé. Au-delà des enjeux sanitaires, se battre pour un outil de prévention contrôlé par les femmes contribue à l’égalité femmes/hommes, en particulier dans un domaine encore très marqué par une distribution inégalitaire des rôles : la sexualité.

– Plus de choix = Moins de risques

Comme cela a été démontré dans des études, élargir le choix des outils de prévention permet aux personnes de se protéger plus souvent et donc de prendre moins de risques. Par ailleurs, le préservatif féminin ne concerne pas que les relations hétérosexuelles : les hommes ayant des rapports sexuels entre eux l’utilisent également. En France, les rapports d’experts « Prévention et réduction des risques dans les groupes à haut risque vis-à-vis du VIH et des IST » et de « Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH » (rapport Yéni) reconnaissent unanimement l’intérêt du préservatif féminin et en recommandent la promotion.

– Think positive !

Si le préservatif féminin ne fait pas l’unanimité auprès des personnes et s’il reste imparfait à ce jour, n’oublions pas que le préservatif masculin ne la fait pas non plus ! En terme de confort, le préservatif féminin offre une alternative aux défauts habituellement attribués au préservatif masculin : suffisamment large, il ne comprime pas le pénis ; il peut être mis avant le rapport sexuel ; il peut être laissé en place après le coït, permettant de prolonger l’intimité ; conçu en polyuréthane, il convient aux personnes allergiques au latex ; plus fin, il permet de meilleures sensations et une meilleure diffusion de la chaleur ; etc. Le préservatif féminin présente des atouts certains. Pourtant, il est inaccessible dans les faits (insuffisamment connu, peu accessible, trop cher) et souffre parfois d’une mauvaise image.

Depuis longtemps, AIDES demande :

● Des campagnes de promotion adaptées afin d’accroître sa notoriété, d’améliorer son image et de le banaliser.
● Une disponibilité optimale (pharmacies, distributeurs, grandes surfaces, etc.)
● Un prix accessible.
● Le soutien et l’impulsion de la recherche pour développer de nouveaux modèles de préservatifs féminins, plus esthétiques et plus pratiques que les modèles disponibles actuellement, en France et ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.