Dépistage : AIDES effectuera des TROD à domicile à titre expérimental

2247

Un dispositif expérimental devrait être mis en place par certaines associations – en particulier AIDES, membre cofondateur de Coalition PLUS -, dans le cadre d’une semaine « Flash Test » de dépistage en Rhône-Alpes au mois de septembre, nous apprend le magazine mensuel lyonnais en ligne www.lyoncapitale.fr.

Les bénévoles et personnels de santé se rendront directement auprès des personnes à risque, notamment dans les quartiers défavorisés, pour effectuer des TROD (tests rapides d’orientation et de diagnostic) dans le cadre de cette expérimentation. « L’idée, c’est que le dépistage vienne directement auprès des personnes qui ne se seraient pas déplacées dans un centre de dépistage anonyme et gratuit », explique Jean-Louis Touraine, président du groupe d’études sur le SIDA à l’Assemblée Nationale.

En quelques minutes, ces petits prélèvement sur le bout du doigt donnent des résultats fiables. « Il y a toujours en France près de 40 000 personnes qui ignorent qu’elles sont infectées par le VIH, et qui risquent donc de le transmettre à d’autres. Alors d’une part, les tests rapides peuvent enrayer le phénomène. D’autre part, les bénévoles sont au contact des populations et peuvent donner des conseils et distribuer des préservatif », souligne le député, par ailleurs spécialiste de l’immunologie, des techniques de greffe et du SIDA.

Les grandes agglomérations seront particulièrement visées, comme Lyon, Saint-Etienne ou Grenoble. Avec Rhône-Alpes, trois autres régions ont été ciblées pour recevoir le dispositif : l’Ile de France, Paca, et la Guyane.

Pour en savoir plus sur l’offre de dépistage de l’association AIDES en général et sur le TROD en particulier : http://depistage.aides.org/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.