FRANCE – TTF : les ONG réagissent à la tribune de MM. Moscovici et Canfin

1004

Communiqué de presse commun – Coalition PLUS – AIDES – ONE France – Oxfam France – 31 janvier 2014

A la suite de la tribune publiée hier dans Les Echos, Coalition PLUS, AIDES, ONE France et Oxfam France saluent l’engagement des ministres des Finances et du Développement en faveur d’une TTF solidaire. Mais elles demandent à la France d’aller au bout de ses promesses lors du Conseil des ministres franco-allemand du 19 février.

A cette date, la France devra confirmer officiellement l’inclusion des obligations et de l’ensemble des produits dérivés et d’en affecter son produit à la lutte contre le sida et le changement climatique.

Dans leur tribune, MM Pierre Moscovici et Pascal Canfin affirment en effet leur volonté que la future TTF européenne soit étendue à certains produits financiers, notamment dérivés, propices à la spéculation, et génère des ressources additionnelles pour redresser les finances publiques et lutter contre le dérèglement climatique, le sida et les grandes pandémies.

Si cette taxe s’avère aussi ambitieuse que prédit, elle pourrait permettre de sauver des dizaines de millions de vies en contribuant à mettre fin à l’épidémie de sida dans les prochaines décennies. Rappelons que grâce aux ressources qu’elle alloue actuellement au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la France soigne 800 000 malades du sida dans le monde, mais que 18 millions de personnes attendent encore un traitement.

Grâce au leadership de la France en faveur des financements innovants pour la solidarité internationale, les 11 pays de la TTF européenne pourraient également compter parmi les grands contributeurs de la lutte contre le dérèglement climatique en allouant une partie des recettes de leur TTF européenne au Fonds Vert pour le climat. Dès cette année, ce dernier devra recevoir entre 5 et 10 milliards de dollars de financements.

Coalition PLUS, AIDES, ONE France et Oxfam France rappellent également que la TTF doit participer à la régulation financière et rapporter des sommes élevées, ce qui implique d’inclure les obligations ainsi que l’ensemble des produits dérivés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.