Plaidoyer – Les ONG demandent à la France de maintenir sa contribution financière à Unitaid

103
Campagne Fonds mondial / Unitaid diffusée en France en juillet 2017

Fin 2017, Coalition PLUS a initié une tribune, publiée le 19 décembre dans Le Monde, afin d’appeler Emmanuel Macron à maintenir les financements de la France à destination d’Unitaid. Aux côtés de son membre français AIDES et d’autres ONG spécialisées dans la lutte contre le sida, telles que Médecins du Monde, ONE, Solidarité Sida ou encore Sidaction, Coalition PLUS dénonce « une décision à contresens de la santé publique mondiale, […] du discours du président Macron [et] du rôle historique de la France ».

La France, premier contributeur d’Unitaid

Créée en 2006 à l’initiative des présidents Chirac et Lula, Unitaid est une institution multilatérale qui agit dans plus de 40 pays pour réduire les prix des nouveaux traitements, moyens de prévention et diagnostics contre le sida, la tuberculose et le paludisme dans les pays en développement. La France en est le premier contributeur, grâce à une taxe de solidarité sur les billets d’avion créée spécialement pour financer l’institution.

Une action efficace et indispensable

Par son action, Unitaid soutient pleinement la réponse communautaire à l’épidémie de sida. Entre autres, l’institution a révolutionné l’accès au traitement des enfants infectés par le VIH dans les pays en développement, en permettant de réduire le prix des antirétroviraux pédiatriques de 80 %. Elle soutient également des programmes visant à accélérer le développement et l’enregistrement dans les pays du Sud des nouvelles générations d’antirétroviraux plus efficaces et moins chers, et finance le déploiement des auto-tests de dépistage en Afrique de l’Ouest et Centrale. Une action efficace et indispensable, qui démultiplie l’impact des autres contributions financières de la France à la lutte mondiale contre le VIH/sida.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here